Le perroquet bleu - Rêve ta vie

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . pour partager avec vous . . . . . . . .

06 mars 2006

Renoncer au plaisir du malheur

The red dress by Yula " Le début du bonheur, c’est déjà de renoncer au plaisir du malheur. " Jacques Salomé J’aime bien cette phrase elle est positive, elle est dans le fil de ce que disait Nietzsche quand il disait que le monde nous reçoit tel que nous nous sommes fait. Certaines personnes se complaisent dans le malheur, c’est pour elle un moyen d’exister, elles s’excluent ainsi de pas mal d’opportunités positives.Chacun réagit en fonction de sa sensibilité et je pense que ce n’est pas leur rendre... [Lire la suite]
Posté par Asterie à 21:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

05 mars 2006

Avis de recherche

California Dreaming by Didier Lourenço Help me please!Je cherche à entrer en contact avec cette dame.Je suis très très intéressé par son hamac biplaces et j’aimerai beaucoup le partager avec elle.Je suis prêt, mon oreiller aussi.
Posté par Asterie à 21:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 mars 2006

Solitude

Parfois je ramasse un poème blessé qui meurt entre mes mains. Je l'enterre et ma solitude s'accroît.(Anise Koltz )Alone in a room par Doug M Chaque matinrecréant vie et mortmon corps se soumetà son ombreet la suit (Anise Koltz)
Posté par Asterie à 20:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 mars 2006

Mélancolie

Je te vois seule, un peu triste vers la fenêtre donnant sur la rue. Qui attends-tu ?Viendra-t-il, viendra t-elle pour éclairer ton visage d’un sourire ?Ta solitude dans l’indifférence qui t’entoure fait mal, dérange le cœur de ceux qui savent le garder ouvert.Lèves les yeux vers moi trouves la chaleur de mon regard, acceptes la, laisses la t’envahir doucement, descendre de tes yeux à l’ensemble de ton corps, suivre la colonne vertébrale pour envahir le creux de tes reins, ton ventre et enfin gagner cet organe qui pulse la vie... [Lire la suite]
Posté par Asterie à 20:21 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
02 mars 2006

Lilith ! Oh Lilith

Saxophoniste by Gerard Servant-ErmesY a toujours un pingouin qui souffle ses poumonsÀ travers un saxo branché sur du méloEt des gosses exilés qui maquillent leurs nomsSur les fiches-transit d'hôtels hallucinos.Y a toujours un pigeon qui s'envole en fuméeDans les couloirs visqueux d'un vieux rêve-agonieEt des cigares bandants sur les lèvres flippéesDe dieux défigurés maquillés par tes nuits. Hubert Félix Thièfaine (Lilith ! Oh Lilith) PS, je rajoute un petit clin d'oeil à Anitta (voir commentaires) : Les dingues et les paumés ,... [Lire la suite]
Posté par Asterie à 20:26 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
01 mars 2006

Scandale mélancolique

Je viens de remettre le nez, les oreilles, et les yeux dans l’univers de Hubert Félix Thièfaine que j’avais un peu mis de coté ces dernières années. La claque, j’ai rajeuni de 20 ans d’un coup.Il a des textes forts, des paroles dures et poétiques pour décrire un monde incroyablement glauque, le notre. "De la folie des ombresà l'alchimie des heureson se perd dans le nombreinfini des rumeurs ...C'est juste une pénombreau fond de la douleurc'est juste un coin trop sombre au bout d'un autre ailleurs..." ... [Lire la suite]
Posté par Asterie à 21:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 février 2006

Le miroir

Mirror by Furiae A-t-elle une chance de tuer les cauchemars qui l’assaillent ?Retirer son masque devant le miroir de la vérité peut être dangereux.On risque de se détruire, le monde des illusions, du paraître est vain, il mène à la destruction.Il y a toujours un moment où face à soi-même on doit régler les comptes.
Posté par Asterie à 21:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
27 février 2006

Soleil

Du soleil dans l’œilDe la chaleur dans le corpsDe la douceur dans la tête Marre de cet hiver interminable. Je sais bien que c’est la saison, que c’est nécessaire, tous les trucs sensés que l’on peu dire sur le sujet. Vous avez raison.Mais moi je ne suis pas raisonnable, je veux ça tout de suite, maintenant, ou alors demain, mais pas plus tard.
Posté par Asterie à 21:09 - Commentaires [7] - Permalien [#]
25 février 2006

Parfum exotique

Antilliaise by Clement(Doudou vini là, ba mwen an ti-bo) Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d'automne,Je respire l'odeur de ton sein chaleureux,Je vois se dérouler des rivages heureuxQu'éblouissent les feux d'un soleil monotone; Une île paresseuse où la nature donneDes arbres singuliers et des fruits savoureux;Des hommes dont le corps est mince et vigoureux,Et des femmes dont l'œil par sa franchise étonne. Guidé par ton odeur vers de charmants climats,Je vois un port rempli de voiles et de mâtsEncor tout fatigués... [Lire la suite]
Posté par Asterie à 20:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]
24 février 2006

Les rêves s'envolent

Turbulent Living by DStruktIV Quelquefois les rêves s’envolent.
Posté par Asterie à 20:53 - Commentaires [7] - Permalien [#]