Le perroquet bleu - Rêve ta vie

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . pour partager avec vous . . . . . . . .

14 mai 2006

Les mots bleus

Un peu de nostalgie, c'est en lisant un message de Mouette que cette chanson m'est revenue en mémoire. Il n'y a plus d'horloge, plus de clocherDans le square les arbres sont couchésJe reviens par le train de nuitSur le quai je la voisQui me souritIl faudra bien qu'elle comprenneA tout prixJe lui dirai les mots bleusLes mots qu'on dit avec les yeuxToutes les excuses que l'on donneSont comme les baisers que l'on voleIl reste une rancœur subtileQui gâcherait l'instant fragileDe nos retrouvailles Musique de Christophe,... [Lire la suite]
Posté par Asterie à 09:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

05 mai 2006

Mistress of the winds

Mistress of the winds by Christophe Vacher Toi qui commandes au ventDans ce monde bleuChasse les nuages du cœur de mes amisCommande au zéphir A la brise douce et parfuméeEmerveille leur sensMontre leurs que les rêves sont possibles.
Posté par Asterie à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 avril 2006

Blue lovers

…Tous deux nous sommes autonomes. Tout deux nous sommes complémentaires. Tout deux nous avons renoncé à changer l’autre et accepté nos défauts respectifs…… J’ai su ce qu’est un couple authentique, il se résume à un mot : « complicité ». « Amour » est trop galvaudé pour conserver encore un sens. Complicité, connivence, confiance.Bernard Werber L’empire des anges.
Posté par Asterie à 08:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
29 avril 2006

Blue moon

Parmi les fleurs une coupe de vin,Seul je bois, pas un ami.Levant ma tasse, j'invite la lune claire,En comptant mon ombre, nous voilà trois. Li Po
Posté par Asterie à 09:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 avril 2006

Fenêtre sur Tanger

Fenêtre sur Tanger by Henri MatisseCe matin j’ai ouvert une fenêtre sur le monde bleu, le monde des rêves et des fantasmes. "Tanger est vraiment le pouls du monde, comme un rêve s'étendant du passé au futur, une frontière entre rêve et réalité remettant en question la " réalité " de l'un comme de l'autre. Ici personne qui soit ce dont il a l'air."William Burroughs, 1954
Posté par Asterie à 09:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
26 avril 2006

La femme bleue

Un petit soleil est venu me parler de la lune: Je suis la déesse de la lunecelle qui peuple tes rêvesje ne te promets pas la fortunesimplement des songes sans trève Je suis la femme bleuecelle qui colore tes pupillesde doux regards soyeuxde sentiments qui frétillent Je suis la fée de la nuitcelle qui enchante tes songesje passe sans faire de bruitquand dans tes rêves tu plonges Je suis la muse de tes espoirscelle qui donne la passionà celui qui veut croirequ'on aime sans raison. M.N (LittleSun)
Posté par Asterie à 08:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

24 avril 2006

Daqqa

Blue dance by Chidi Okoye Qui pourra déconcerterTes sensLumineux et dansantQui pourra écouterLa voix des souriresDe ta caravaneQui expliqueraLe négoce de ta douceurAux nuits de la médinaEtoffe légèreDu chaos apprivoiséTu marcheras vers la collineDes percussionsPasserontAu traversDe tes sièclesTelle une brise d’amour Jamila Abitar
Posté par Asterie à 15:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 avril 2006

Le Coati Solitaire

Un ptit poème bleu de Jacques Roubaud, il m’a toujours fait délirer ce monsieur. Mais le Coati SolitaireS’en va grogner tout seul Il ne supporte pasLes grognements incessantsDes autres Coatis Il a déjà assez de malA supporterLes siens.
Posté par Asterie à 09:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 avril 2006

Homme bleu

Désert indiendu Mexiquenouveau ou anciendésert blancd’autoroutesde scalpsde gratte-cielde flics et de chiensDésert d’Afriqueberbère et noirle miendésert des désertsnomadede pénuriesde miragesd’assassinsEntre scorpions et granitele sable de nos racinesvotre galette et notre peu d’eaula litanie targuieembrassée par le chant puebloExtrait de Desert Bridge par Hafid Gafaïti
Posté par Asterie à 08:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 avril 2006

Rêve pour l'hiver

Un rêve fantamagorique, un rêve bleu pour changer du bleu gris et faire plaisir à Maya: L'hiver, nous irons dans un petit wagon roseAvec des coussins bleus.Nous serons bien. Un nid de baisers fous reposeDans chaque coin moelleux.Tu fermeras l'œil, pour ne point voir, par la glace,Grimacer les ombres des soirs,Ces monstruosités hargneuses, populaceDe démons noirs et de loups noirs. Puis tu te sentiras la joue égratignée...Un petit baiser, comme une folle araignée,Te courra par le cou...Et tu me diras : "... [Lire la suite]
Posté par Asterie à 08:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]