Le perroquet bleu - Rêve ta vie

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . pour partager avec vous . . . . . . . .

19 décembre 2009

Les vieux livres

Photo NarB "Je lis seulement des livres d'occasions...Les livres neufs sont impertinents, les feuilles ne se laissent pas tourner sagement, elles résistent et il faut appuyer pour qu'elles restent à plat. Les livres d'occasion ont le dos détendu, les pages une fois lues, passent sans se soulever.je lis des vieux livres parce que les pages tournées de nombreuses fois et marquées par les doigts, ont plus de poids pour les yeux parce que chaque exemplaire d'un livre peut appartenir à plusieurs vies. Les livres devraient rester sans... [Lire la suite]
Posté par Asterie à 22:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 décembre 2009

Nulle

Photo NarB Automne, automne, adieux de l'Adieu!la tisane bout, noyant mon feu;Le vent s'époumoneA reverdir la bûche où mon grand cœur tisonne;Est-il de vrais yeux?Nulle ne songe à m'aimer un peu. Complainte de l'automne monotone Jules Laforgue
Posté par Asterie à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 décembre 2009

Au seuil des ténèbres

<!-- @page { margin: 2cm } TD P { margin-bottom: 0cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Pour ceux qui ont envie d'avoir peur la nuit dans leur lit Un recueil de nouvelles, trente Courtes et terrifiantes Proposées par Richard Chizmar N'oubliez pas de regarder sous votre lit avant d'éteindre la lumière Pour en savoir plus clic ici: «En Enfer, t’es obligé de rester à l’école après les cours» 
Posté par Asterie à 21:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2009

Tyran

Photo NarB Un Syrien Abed Azrié qui chante avec une voix que j'aime un poème Omar Khayyam le perse. Clic ici pour en savoir plus sur ce poète, mathématicien et astronome, ami de Hassan Sabbah "le vieux de la montagne" chef de la secte des assassins. Pour ceux que ça intéresse on trouve en poche un bouquin de Freidoune Sahebjam " le vieux de la montagne" qui raconte de manière romancée leur histoire. Une traduction du poème: Combien de palais, pleins d'orgueil,jadis élevés jusqu'au ciel,dont les dômes... [Lire la suite]
Posté par Asterie à 21:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 décembre 2009

Le ruban Blanc

Un film en noir et blanc austère Des cadrages superbes Une atmosphère pesante, malsaine Des enfants Des enfants blonds au visage indéchiffrable Des enfants et des adultes soumis avec violence à l'ordre familial, social, religieux Un film terrible prémonitoire de la première guerre et des horreurs qui vont entacher à jamais le début du 20ème siècle A voir si vous avez envie
Posté par Asterie à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 décembre 2009

L'identité

Photo NarB sur le même sujet voir ici Un sujet d'actualité et pour en parler le texte de la chanson des "Têtes raides" <!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Les clans des rues, les clandestinsLes cris des chiens hurlent à la rondeJ'suis pas inscrit sur la mappemonde.Y'a pas de pays pour les vauriens, les poètes et les paladins,Y'a pas de pays, si tu le veux, prend le mien.Que le Paris est beau quand on chante les oiseaux,Que le Paris est laid quand il se... [Lire la suite]
Posté par Asterie à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2009

Je voudrai pas crever

Je voudrais pas crever avant d'avoir connu les chiens noirs du Mexique qui dorment sans rêver, les singes à cul nu dévoreurs de tropiques, les araignées d'argent au nid truffé de bulles. Je voudrais pas crever sans savoir si la lune sous son faux air de thune a un coté pointu, si le soleil est froid, si les quatre saisons ne sont vraiment que quatre, sans avoir essayé de porter une robe sur les grands boulevards, sans avoir regardé dans un regard d'égout, sans avoir mis mon zob dans des coins'tots bizarres.Je voudrais pas... [Lire la suite]
Posté par Asterie à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2009

L'escalator

Photo NarB <!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> C’est au bout du bout qu’elle s’en va de ce pas de bottines. De ce pas absolument déterminé et sûr de lui. Un pas qui ne se balance pas d’une hanche ondulante à l’autre, pour accrocher le regard du mâle qui passe. Un pas têtu, un pas courage.Après l’immobilité forcée sur la ferraille grondante, le pas s’assure et franchit les limites. L’itinéraire fut coupant et mobile, il a rogné et tranché quelques centimètres... [Lire la suite]
Posté par Asterie à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2009

Le discours sur la tombe de l'idiot

Photo NadarUn village             Un village, petit, fermé Un maire             Un idiot Un étranger             Des êtres différents La mort             Le silence Un chouette bouquin à lire si vous en avez envie.    Pour en savoir plus clic sur le bouquin
Posté par Asterie à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2009

Jules à Lille

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> PhotoNarB <!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Qui pleure dans la nuit? C'est l'âpre vent d'automne, Sous les toits dans Paris, en infects galetas Où des agonisants que ne veille personne Se retournant sans fin leurs vieux matelas Écoutent dans la nuit pleurer le vent d'automne.Sonne, sonne pour eux, vent d'automne, ton glas ! Au plus chaud de mon lit, moi je me pelotonne Et... [Lire la suite]
Posté par Asterie à 22:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]